mercredi 5 octobre 2011

Diffamation ou censure ?

Vous n'avez certainement pas loupé l'info : Wikipédia en italien est actuellement "fermée" pour protester contre un projet de loi. Si celui-ci était adopté, toute personne s'estimant lésée par un contenu sur internet la concernant pourrait le faire modifier à sa guise.

Tandis que les Wikipédiens dénoncent une sorte de censure, j'ai commencé à voire quelques commentaires approuvant ce projet de loi qui empêcherait les diffamations. Il faut cependant bien noter que "s'estimer lésé" ne veut pas dire "être diffamé".

En tant que volontaire OTRS, j'ai accès aux courriels envoyés par les internautes "à Wikipédia". Parmi eux, une part non négligeable provient de personnes faisant l'objet d'un article sur l'encyclopédie (ou de leurs représentants, secrétaire/agent/avocat). Il y a évidemment des messages pertinents, signalant des vandalismes ou des erreurs, en général rapidement corrigés1.

En revanche, il y a également des plaintes injustifiées, souvent accompagnées de menaces de poursuites judiciaires infondées. Quelques exemples que j'ai en tête :
- des personnalités politiques qui réclament qu'on retire toute mention de leur ancienne appartenance à certains partis2 ;
- des personnalités qui ne veulent pas que l'on indique à qui elles ont été mariées (et ce sont loin d'être des couples d'anonymes...) ;
- des personnalités qui veulent effacer tout lien avec les scandales ou les affaires judiciaires auxquels elles ont été mêlées ;
- des personnes qui ne veulent pas qu'on indique leurs films/émissions TV qui ont de gros flops ou leurs œuvres mal accueillies par la critique.

Et je passe sur toutes les femmes plus très jeunes qui veulent modifier leur date de naissance et les hommes politiques qui veulent remplacer toutes les photos par des affiches électorales.

Alors, à ceux qui seraient favorables à cette loi, je pose la question : voulez-vous une Wikipédia qui soit une encyclopédie ou une simple copie de profils facebook ?

1 Je note d'ailleurs que plus les personnes ont des raisons de nous en vouloir (grosses erreurs, articles vandalisés) plus elles sont aimables et reconnaissantes.
2 C'est fou comme le nombre de personnes qui ont honte d'avoir été d'extrême-droite.

1 commentaire:

darkoneko a dit…

même sans être membre OTRS, j'ai pu constater par moi même le (1). Pour moi, c'est limite génant, autant de reconnaissance alors que la faute vient du wiki ^^;